Un régime hyperprotéiné est-il fait pour vous ?

Un régime hyperprotéiné est-il fait pour vous

Tout comme son nom l’indique, le régime hyperprotéiné consiste en un apport de protéines conséquent, dans le but de faire fondre les mauvaises graisses. Réputé pour être efficace, il n’est pourtant pas adapté à tous les organismes. Retour sur ce régime à la fois tendance et recommandé !

Les principes du régime hyperprotéiné

Le régime hyperprotéiné repose sur plusieurs principes alimentaires :

  • Un apport conséquent en protéines
  • Qui s’accompagne d’une diminution drastique (voire d’une suppression) des apports en sucres
  • Une hydratation intense (environ 2,5 litres d’eau par jour)

Le but d’une telle diète se situe à plusieurs échelles : il s’agit de brûler les graisses qui, sans apport sucré, ne sont pas entretenues. En revanche, les protéines permettent une sensation de satiété, qui peut empêcher certains comportements alimentaires comme le grignotage.

Les apports quotidiens en protéines peuvent se retrouver dans deux types d’alimentations : une alimentation riche en protéines, ou une alimentation de substitution. Pour l’alimentation riche en protéines, on privilégiera :

  • Les légumes : à volonté
  • Les viandes maigres : volaille, poulet
  • Les aliments « bonnes graisses », riches en acides saturés : avocat, œuf

Côté repas de substitution, on met l’accent sur les barres hyperprotéinées ou les repas en poudre à diluer. Cependant, ils ne doivent constituer qu’un substitut occasionnel et non l’ensemble du régime. Étant donné qu’il s’agit aussi d’un régime hypocalorique, il est important de s’y préparer.

À qui s’adresse le régime hyperprotéiné ?

En raison de ses apports en protéines, qui stimulent la perte des mauvaises graisses, le régime hyperprotéiné est fortement recommandé pour les personnes souhaitant perdre du poids. Plus largement, il est aussi recommandé pour ceux qui souhaitent gagner en masse musculaire.

En effet, les premières semaines d’un régime hyperprotéiné permettent d’observer une perte de poids souvent spectaculaire, pouvant aller jusqu’à 5 kilos. En revanche, stopper une alimentation riche en protéines peut provoquer le fameux effet yoyo, tant redouté par les régimeurs.

De plus, le régime hyperprotéiné doit s’accompagner d’un apport hydrique conséquent (c’est-à-dire en eau), pour faciliter le travail des reins. Ces derniers doivent en effet travailler plus intensivement face aux déchets provoqués par la digestion des nombreuses protéines. Un dysfonctionnement ou une défaillance rénale peut guetter les adeptes distraits de ce régime.

Il existe également des contre-indications : les personnes atteintes de diabète, d’insuffisance rénale ou les femmes enceintes ne doivent pas suivre ce régime, sous peine de souffrir de certaines carences.

De manière générale, on peut dire que le régime hyperprotéiné s’adresse :

  • Aux sportifs disposant d’un suivi nutritionnel
  • Aux personnes souffrant d’obésité ou de surpoids, qui cherchent une manière dynamique de démarrer leur perte de poids
  • Aux personnes motivées disposant d’un suivi médical

Dans la plupart des cas, des compléments alimentaires en vitamines, minéraux et acides gras doivent être pris, en parallèle des repas.

Quelques exemples de repas hyperprotéiné

Pour fonctionner à merveille, le régime hyperprotéiné doit être envisagé en plusieurs phases : d’abord, une phase de perte de poids (la « perte sèche » comme disent les sportifs), puis une phase de stabilisation, vers une phase de maintien/entretien. Il est donc important d’utiliser un dosage progressif et de mesurer vos apports caloriques.

Parmi les repas typiques d’un régime hyperprotéiné, on retrouve :

  • Déjeuner : fruits secs, pain complet, avocat et œuf
  • Dîner : poisson ou viande maigre avec légumes cuits à la vapeur, pomme
  • Souper : salade de légumes avec poisson ou viande maigre
  • Encas : fruits ou légumes, au choix

N’oubliez pas que la réussite pérenne d’un régime, quel qu’il soit, doit s’accompagner d’une pratique sportive régulière ! En salle ou à l’extérieur, profitez de l’été pour faire quelques activités en plein air à Montréal et vous changer les idées.

Le régime hyperprotéiné n’est pas recommandé pour tout le monde ou, tout du moins, il doit faire l’objet d’un suivi médical. N’hésitez pas à consulter votre médecin ou nutritionniste pour obtenir les meilleurs conseils !