Bien choisir votre shampooing antipelliculaire en 5 conseils

Bien choisir votre shampooing antipelliculaire en 5 conseils

Si l’apparition de pellicules vous dérange, il devient nécessaire d’acheter un shampooing antipelliculaire. Oui, mais, comment bien le choisir ? Quels sont les critères à prendre en compte pour prendre un shampooing adapté ? On vous donne 5 conseils pour optimiser les résultats de votre achat !

Les pellicules, est-ce un problème fréquent ?

Selon la Canadian Dermatology Association, près d’un Canadien sur deux a des pellicules. Mais attention, les stades de sévérité peuvent être différents. En effet, si l’on distingue les pellicules en fonction de leur nature (grasse ou sèche), on les catégorise aussi selon leur origine et leur intensité :

  • Ponctuelles, dues à des situations stressantes par exemple
  • Régulières, liées à un problème de cuir chevelu
  • Fréquentes, qui peuvent révéler une dégradation anticipée du cuir chevelu ou une maladie

Les pellicules apparaissent dans plusieurs cas :

  • À cause d’un micro-organisme (un champignon microscopique), qui attaque le cuir chevelu
  • À cause d’une affection médicale, notamment la dermatite séborrhéique, qui concerne les zones du corps où un excès de sébum peut être constaté

En parallèle de ça, il y a aussi des facteurs aggravants, qui laissent penser parfois que votre cuir chevelu est problématique alors qu’en réalité, vous vivez dans un environnement propice au développement de pellicules. C’est le cas :

  • Lorsque votre peau est extrêmement sensible
  • En cas d’agressions extérieures : pollution importante, chaleur, transpiration
  • D’habitudes d’hygiène : usage excessif de produits traitants (et chimiques)

C’est pour toutes ces raisons que les pellicules sont un problème très courant aujourd’hui. Pour le traiter, rien de plus simple : il suffit de choisir le bon shampooing antipelliculaire !

Nos conseils pour bien choisir votre shampooing antipelliculaire

Quel type de shampooing privilégier ? À quel prix ? À quelle fréquence l’utiliser ? On répond à vos questions !

Commencez par identifier l’origine de vos pellicules

 

Nous le disions un peu avant, mais il existe deux types de pellicules :

  • Les pellicules grasses, liées à un excès de sébum, et plus difficiles à traiter
  • Les pellicules sèches, souvent fines

Il est important de savoir quel type de pellicule vous avez pour choisir le shampooing adapté. En effet, vous n’aurez pas besoin des mêmes agents actifs pour un traitement en profondeur. Pour les identifier, c’est simple : gratter légèrement votre cuir chevelu, puis secouez vos cheveux au-dessus d’une serviette noire. Si les pellicules tombent en masse, vous êtes plutôt sur un type sec. Si ce n’est pas le cas, c’est un type gras.

Optez pour des soins adaptés

Une fois le type de pellicule déterminé, choisissez un soin adapté. Sachez que, pour traiter les pellicules sèches, il faut un soin orienté sur la lutte contre la prolifération fongique : le but est d’éviter une propagation des pellicules jusqu’au niveau du visage.

Dans ce cas, optez pour un traitement court d’un mois, et faites un shampooing 3 à 4 fois par semaine.

Si vous avez des pellicules grasses, il faudra plutôt rechercher un shampooing avec une triple action antifongique, kératolytique et apaisante. Vous devez procéder à un traitement-choc en l’utilisant 3 à 4 fois par semaine, puis 1 à 2 fois lorsque vous êtes dans une phase d’entretien.

Shampooing traitant ou shampooing doux ?

Dans l’ensemble, privilégiez un shampooing doux, qui pourra se substituer à votre shampooing ultra-doux habituel, contrairement au shampooing traitant. En plus d’avoir un pH neutre, le shampooing doux est aussi composé d’agents apaisants, ce qui est l’idéal en cas de petite crise pelliculaire passagère.

Le shampooing traitant, que l’on appelle aussi « masque », ne doit être utilisé qu’occasionnellement, et en accord complet avec l’état de votre cuir chevelu. Utiliser un soin pour pellicules grasses alors que les vôtres sont sèches peut être contreproductif.

Consultez l’offre du marché et comparez

 

L’offre de shampooings antipelliculaires est très large, tant en magasin qu’en pharmacie ou sur internet. Vous pouvez trouver :

  • De grandes marques pharmaceutiques
  • Des produits de substitution destinés au grand public
  • Des remèdes naturels pour le cuir chevelu

En matière de shampooing, il sera essentiel de privilégier les grandes marques, et de vous rendre en parapharmacie pour votre achat. Vous pourrez ainsi bénéficier de conseils supplémentaires, tout en achetant un produit aux effets démontrés.

Comparez aussi les prix : si vous êtes dans une situation où plusieurs mois de traitement (puis d’entretien) sont nécessaires, vous pouvez en acheter plusieurs d’un coup, vous ferez une bonne affaire.

Les meilleurs shampooings antipelliculaires

Head & Shoulders est tout bonnement la référence dans ce domaine. Avec sa gamme complète de shampooings antipelliculaires, vous n’aurez aucun mal à trouver le vôtre. Comptez de 5$ à 25$ pour des soins.

La marque La Roche-Posay possède plusieurs années d’expérience dans la lutte contre les pellicules. Son produit phare n’est autre que le shampooing Kérium, avec son action ciblée pour les pellicules grasses.

Comptez entre 11$ et 24$ pour un flacon.

Pour un shampooing qui mêle agents actifs et naturels, la marque Weleda est toute trouvée : leurs produits ont des vertus régénérantes et équilibrantes. En revanche, il faut mieux l’utiliser au quotidien, pour des pellicules sèches.

Comptez de 5$ à 10$ le tube.

Finalement, votre shampooing antipelliculaire pourra se choisir assez vite. Vous avez toujours la possibilité d’acheter des soins complémentaires, comme des masques traitants ou des laques antipellicules, afin de limiter la récidive pelliculaire de votre cuir chevelu. Découvrez également les traitements appropriés si vos cheveux sont secs et abîmés, en plus!

1 Trackback / Pingback

  1. Quels traitements pour les cheveux gras ? | Infos santé

Comments are closed.